• La Havane •

Love is a name...Sex is a game...Then forget the name...And play the game !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 De retour

Aller en bas 
AuteurMessage
Magdalena Gamez

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 29
Age : 19 ans
Devise : L'important est de ne jamais désespérer
Date d'inscription : 03/06/2007

You & Sensuality
Amis / Ennemis: /
Barre de Sensualité:
50/100  (50/100)
Job (pour les Gringos et Cubains): Elle ne peut pas encore travailler

MessageSujet: De retour   Lun 4 Juin - 17:36

Cela faisait un peu moins d’une semaine que Lenne était rentrée chez elle. Cela faisait même trois jours pour être exacte. Trois jours qu’elle passa sans sortir de chez ses parents, elle était trop heureuse de les revoir, et puis le reste de la famille était venu lui souhaiter la bienvenue, les grands-parents, les tantes, les ongles, les cousins en bref pas mal de gens qui lui avaient énormément manqué. Retrouver ses racines était un pur bonheur pour la Cubaine qui se sentait si mal depuis son accident. Et sa jambe encore plâtrée lui rappelait sans cesse ce passé qu’elle aurait préféré oublié.
Après ces trois jours passés enfermée à la maison, Lenne s’était finalement décidée à pointer le bout de son nez dehors. Ses parents lui avaient proposé de l’accompagner, mais elle refusa gentiment voulant se retrouver un peu seule. Le choix du lieu où elle allait se rendre s’était fait tout naturellement sans qu’elle ait à y réfléchir plus d’une ou deux secondes. Elle se dirigea donc vers la plage. Plus elle avançait, plus elle sentait tous ses souvenirs d’enfance remonter. Elle était très émue de retrouver tous ces endroits qu’elle connaissait par cœur. Rien n’avait changé, les odeurs étaient toujours les mêmes, les maisons, même les gens, à part quelques rides en plus et quelques cheveux en moins pour les plus âgés d’entre eux.

Magdalena retrouvait enfin ses racines, et elle se sentait bien. Un peu nostalgique de ces trois années passées loin de là, mais elle aurait tout le reste de sa vie pour se rattraper. Avant de reposer le pied à la Havane, elle ne s’était pas imaginé que Cuba lui avait tant maqué. On est jamais mieux que chez soi disait le proverbe, et bien Lenne ne pouvait que lui donner raison. Avec ses béquilles marcher sur le sable allait être légèrement compliqué, mais la jeune femme ne pouvait pas résister à l’envie de sentir le sable brûlant sous ses pieds. Alors elle avança de quelques mètres sur la plage, puis elle s’assit sur le sol. Elle prit une profonde respiration tout en fermant les yeux. Elle avait de la peine à croire qu’elle y était, qu’elle avait reposé enfin ses fesses sur la terre de ses ancêtres. En rouvrant les yeux elle observa avec délectation l’horizon. L’eau était claire et magnifique. Mais Lenne ne put s’empêcher de penser que Nathanaël aurait également trouvé cet endroit magnifique, tout comme la petite Stace… Mais elle chassa vite cette idée de sa tête pour se replonger dans ses souvenirs de gamine, qui étaient, eux, bien moins déprimants.
Elle se revoyait courant en maillot de bain sur la plage, plongeant dans l’eau, rigolant, et s’amusant avec ses amis sans penser au lendemain. C’était le bon temps! Lenne enfonça son pied droit déchaussé dans le sable, appréciant le contact avec le sable qui glissait entre ses orteils. Elle ferma ensuite les yeux pour apprécier cette légère brise marine qui faisait virevolter ses cheveux laissés libre. Bercée par le bruit des vagues, la jeune Cubaine laissait son esprit divaguer. Depuis son accident elle ne s’était pas sentie aussi bien qu’à cet instant. Un sourire vint même se nicher au coin de ses lèvres. Même son genou elle l’oublia, même Nathanaël sortit de sa tête accompagné de Stacy. C’était comme si elle n’était jamais partie à New-York, comme si elle n’avait jamais quitté la Havane.

Perdue dans son monde, un météore aurait pu s’écraser à coté d’elle que Lenne ne l’aurait même pas remarqué! Elle était si contente de voir son moral remonter en flèche qu’elle n’aurait pas voulu sortir de sa petite bulle. Assise au soleil, elle entendit pourtant quelqu’un marcher sur le sable derrière elle. Quand elle était arrivée, ce petit bout de sable n’était occupé encore par personne, c’était pourquoi elle s’y était installée tranquillement. Le son semblait se rapprocher d’elle, pourtant Lenne n’ouvrait toujours pas les yeux, peut être que cette personne passerait son chemin. Mais ça, Lenne n’en avait pas très envie au fond d’elle. Car elle voulait recommencer sa petite vie tranquille, et si elle voulait le faire, elle devait commencer par se faire de nouveaux amis. Et puis avoir des nouveaux amis ne pourrait que lui faire du bien, l’aidant à oublier tout ses malheurs…


[libre, si quelqu’un veut bien de moi… Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De retour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BLOG] BIONICLE DESTINÉE, le retour
» TARANIS le retour
» [LEGO] Le retour de Space Police
» Kovalev de retour?
» Un retour mouvementé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• La Havane • :: • La Havane • :: Lieux Naturels :: Playa-
Sauter vers: